Lettre d'amour

Lettre d'amour

Création

saison 2003-2004

Lettre d'amour

Mon chéri, ce n'est pas maman qui a condamné papa à mort..
Auteur : Fernando Arrabal, 30 : Françoise Fabian, Mise en scène : Claude Confortès
 Avis de la presse et des spectateurs

22 janvier - 22 février 2004


Salle : jean tardieu

synopsis

Le père de Fernando Arrabal a été condamné à mort au début de la guerre civile espagnole. Une année plus tard sa peine a été commuée en celle de travaux forcés à perpétuité. Il est passé par diverses prisons et le 4 novembre 1941, il s’est échappé et a disparu… pour toujours. Arrabal vient d’écrire le monologue d’une mère qui revoit son fils après une vie de silence et qui tente de le convaincre que ce n’est pas elle qui a dénoncé son père.

distribution

Auteur : Fernando Arrabal
30 : Françoise Fabian
Mise en scène : Claude Confortès

mentions de production

Production Centre de Création Contemporaine, Atelier-Théâtre Actuel. Coréalisation Théâtre du Rond-Point. En collaboration avec L'Institut Cervantes de Paris. 

avis des spectateurs

également à l'affiche