Illusions Comiques (La Leçon de Théâtre)

Illusions Comiques (La Leçon de Théâtre)

saison 2005-2006

Illusions Comiques (La Leçon de Théâtre)

Quand on est jeune, la vie est un décor vu de loin.
Quand on est vieux, la vie est le même décor vu de près.
Texte, mise en scène et lumières : Olivier Py, Décor, costumes et maquillages : Pierre-André Weitz, Musique : Stéphane Leach, avec : Michel Fau, Philippe Girard, Elizabeth Mazev, Julien Mouroux, Olivier Py, et les musiciens : Mathieu El Fassi, Pierre-André Weitz
 Avis de la presse et des spectateurs

10 mai - 3 juin 2006


Salle : renaud-barrault

synopsis

Le modèle de L'impromptu de Versailles reste de mise : une troupe d’acteurs répète devant les spectateurs des grandeurs et les misères de la cuisine théâtrale. Mademoiselle Mazev, Monsieur Fau, Monsieur Girard et Monsieur Sermonne n'ont enseigné l'art du théâtre et je les en remercie en m'attribuant leur parole avant de la remettre dans leurs voix comme si elle ne s'en était jamais enfuie. Il est temps que je leur offre la possibilité d'être absolument ridicules en jouant leur propres personnages.

On voit là les armes d’une comédie qu’on pourra dire musicale si les acteurs de temps en temps répètent aussi leurs chansons, sorte de stances nécessaires à résumer leurs gloses narcissiques. Dans ce mi-chemin de notre parcours, jeunesse enfuie, sagesse lointaine, il ne nous reste probablement plus que le rire pour être la grammaire de notre honneur.

Olivier Py



Voir les dates de tournées

distribution

Texte, mise en scène et lumières : Olivier Py
Décor, costumes et maquillages : Pierre-André Weitz
Musique : Stéphane Leach
Avec : Michel Fau, Philippe Girard, Elizabeth Mazev, Julien Mouroux, Olivier Py
Et les musiciens : Mathieu El Fassi, Pierre-André Weitz

mentions de production

Création le 29 mars 2006 au Centre Dramatique National à Orléans

Production Centre Dramatique National/Orléans-Loiret-Centre, coproduction : Le Théâtre du Rond Point – Paris, avec le soutien de la Fondation BNP PARIBAS, de la REGION CENTRE et du FIJAD (ERAC) 

avis des spectateurs

également à l'affiche