14 mai - 1 juin 2024

Les Possédés d’Illfurth



Salle Jean Tardieu
Du mardi au vendredi, 19h30 - Samedi, 18h30
Relâche : Les lundis et dimanches
Durée 1h15

Le Munstrum au fil de la saison avec 40° sous zéro et Le Mariage forcé  !

Synopsis

Il est des légendes qui hantent les mémoires !
À l’automne 1864, dans la petite bourgade d’Illfurth en Alsace, Joseph et Théobald, deux enfants, sont atteints d’un mal mystérieux et spectaculaire. Les autorités religieuses attestent une possession démoniaque et procèdent à leur exorcisme. Cent-cinquante ans plus tard, Lionel Lingelser, natif du même village, croise cette histoire troublante avec celle d’Hélios, avatar fantasmé de l’adolescentqu’il était. Dans une performance éblouissante, il s’empare du plateau comme d’un royaume féerique et convoque les fantômes et les démons qui ont façonné le comédien qu’il est devenu. Il tombe le masque, tire le fil de cet incroyable récit et délivre un hommage flamboyant à l’art du théâtre.


Distribution

Une création originale du : Munstrum Théâtre
Mise en scène et interprétation : Lionel Lingelser
Texte : Yann Verburgh
En collaboration avec : Lionel Lingelser
Collaboration artistique : Louis Arene
Création lumière : Victor Arancio
Création sonore : Claudius Pan
Régie en alternance : Ludovic Enderlen, Victor Arancio, Valentin Paul
Administration, production : Clémence Huckel (Les Indépendances)
Diffusion : Florence Bourgeon

Mentions de production

Presse Murielle Richard Production Munstrum Théâtre
Coproduction La Filature – Scène nationale de Mulhouse et Scènes de rue – festival des Arts de la rue
Avec le soutien de la Ville de Mulhouse et de la Collectivité européenne d’Alsace Le Munstrum Théâtre est associé à la Filature – Scène nationale de Mulhouse ainsi qu’aux projets du Théâtre Public de Montreuil – Centre dramatique national, du TJP-CDN Strasbourg-Grand Est et des Célestins – Théâtre de Lyon.
La compagnie est conventionnée par la DRAC Grand Est et la Région Grand Est. Elle est soutenue par la Ville de Mulhouse.


Partenaires


Également à l'affiche