Nouvelles écritures scéniques

saison 2002-2003

Nouvelles écritures scéniques

Théâtre 95 de Cergy-Pontoise
 Avis de la presse et des spectateurs

19 - 22 mars 2003


Salle : jean tardieu

synopsis

Le Théâtre 95 de Cergy-Pontoise, dirigé par l'auteur Joël Dragutin, "décentralise" sur les Champs-Elysées une partie de son programme découverte des écritures d'aujourd'hui. Parralèllement, le comité de lecture du Théâtre du Rond-Point propose au Théâtre 95, pour cette manifestation très suivie par le public de Cergy-Pontoise, un choix de textes inédits.

mercredi 19 mars à 13h
La Cène de Howard Barker, mise en voix Johana Schneider
(distribution en cours)
Le son de la gratification populaire hante le paysage de cette pièce, où un autre Jésus, plus desespéré que le premier, rassemble ses disciples pour une dernière rencontre au cours de laquelle une véritable transsubstantiation doit avoir lieu. Ce prophète a beaucoup de mépris et peu d'amour, et les paraboles de ses disciples ne sont pas des réclames pour une vie morale.

vendredi 21 mars à 13h
Le Désir désenchanté de Joël Dragutin
Lecture dirigée par l'auteur, avec Julie Boute, Jean-Louis Cassarino, Sylvie Ollivier, Patrice Pujol, Nicolas Rapo... (distribution en cours)
Franck, et les autres... papillons fatigués en quête d'amour, scotchés aux lampions de la société de consolation, vivent, survivent dans un monde clos et devenu soudain périssable - faute de mieux - dans les mytologies pauvres du bien-être convivial, du divertisement et de la consommation.

samedi 22 mars à 13h
11 september 2001 / 11 septembre 2001 de Michel Vinaver
Lecture dirigée par René Loyon, avec Magid Bouali, Claire Dessage, Pierre Gramont, Gaëlle Lebert, Patrice Pujol, Jacques Roehrich... (distribution en cours)
Si notre mémoire est exacte, jamais un événement isolé n'a marqué autant et pendant si longtemps les esprits. Le monde a changé, dit-on ? Mais en quoi ? Une chose est sûre : les événements du 11 septembre 2001 ont révélé que notre monde, celui de l'Occident, est moins stable et plus vulnérable que nous ne le pensions.

En complicité avec le Théâtre 95 de Cergy-Pontoise
Entrée libre.



avis des spectateurs

également à l'affiche