Tous les auteurs
les auteurs

Jean-Claude Gallotta

Biographie

Après un séjour à New York à la fin des années 70 où il rencontre Merce Cunningham et découvre l’univers de la post-modern Dance (Yvonne Rainer, Lucinda Childs, Trisha Brown,...), Jean-Claude Gallotta fonde en 1979 à Grenoble – avec Mathilde Altaraz – le Groupe Émile Dubois qui s’insère en 1981 dans la Maison de la Culture de Grenoble et devient en 1984 l’un des premiers Centres chorégraphiques nationaux.
Son premier ballet, Ulysse (1981), lui ouvre les portes de la reconnaissance internationale, jusqu’à Shizuoka où il dirige une compagnie japonaise de 1997 à 1999.
Suivront notamment Daphnis é Chloé (1982), Hommage à Yves P.(1983), Mammame (1985), Docteur Labus (1988), Presque Don Quichotte (1999), Trois générations (2004).
Puis son répertoire de plus de quatre-vingts chorégraphies s’enrichit au fil des années par le croisement de la danse avec les autres arts : le cinéma (il a lui-même réalisé deux longs-métrages), la vidéo, la littérature avec Les Larmes de Marco Polo (2000), L’Étranger (2017), la musique, classique avec Bach danse experience (2008), L’Amour sorcier (2013), en collaboration avec le metteur en scène Jacques Osinski et le chef d’orchestre Marc Minkowski, Le Sacre et ses révolutions (2015) présenté à la Philharmonie de Paris ; ou originale, en développant des collaborations privilégiées avec notamment les compositeurs Henri Torgue, Serge Houppin et Strigall ; ou encore «populaire», venant ainsi élargir les frontières d’une danse contemporaine réputée élitiste. En 2016, il crée avec la chanteuse Olivia Ruiz, Volver, présenté à la Biennale de la danse de Lyon ; il travaille également autour des figures du rock avec le triptyque My Rock (2004), L’Homme à tête de chou (2009), My Ladies Rock (2017).
Le Groupe Émile Dubois a été reconnu Compagnie à rayonnement national et international par le Ministère de la Culture et est hébergé à la MC2: Grenoble. Jean-Claude Gallotta est également auteur associé au Théâtre du Rond-Point à Paris.
Il présente en septembre 2018, Comme un trio, d’après Bonjour Tristesse de Françoise Sagan, et la recréation de L’Homme à tête de chou au Printemps de Bourges en avril 2019.

Sur les scènes du Rond-point