D'Elle à Lui

reprise

saison 2017/2018

D'Elle à Lui

conception et interprétation : Emeline Bayart, piano : Manuel Peskine, en alternance avec : Fred Parker
 Avis de la presse et des spectateurs

9 janvier - 4 février 2018


Salle : salle jean tardieu
Horaires : du mardi au samedi, 20h30 - dimanche, 15h30 - Relâche : les lundis et le 14 janvier
Durée : 1h10
En cas de date momentanément indisponible, contactez la billetterie au 01 44 95 98 21

synopsis

Et ça c’est une chose qu’une femme n’oublie pas.
Elle chante le répertoire qu’on croyait désuet, standards et pépites. Gouailleuse et truculente, Emeline Bayart dresse une galerie de portraits féminins, dans un récital cru et doux, coquin et poétique.

Une comédienne de théâtre et de cinéma qui enfile une robe noire et chante. Dans des sous-sols, des restaurants, puis au Festival Off d’Avignon où elle fait l’événement. Depuis dix ans, Emeline Bayart peaufine un bijou de spectacle. Dix ans qu’elle explore plus d’un siècle de chansons. Voyage dans des temps où la femme est assignée à des tâches domestiques, à l’inertie de la bourgeoise, aux gnons en tout genre, à l’attente du bon mari, du mariage implacable ou de l’amant à placard. Blonde, lèvres rouges, yeux bleus, elle chante un répertoire qu’on croyait désuet. Standards et pépites, textes et mélodies de Vincent Scotto, Yvette Guilbert, l’actuelle Juliette et avec la complicité d’un pianiste fou.
Elle a joué dans les pièces et les films de Jean-Michel Ribes, travaillé au théâtre avec Denis Podalydès ou Christophe Rauck, au cinéma avec Bruno Podalydès ou Michel Gondry. Emeline Bayart a déniché les partitions dans des brocantes et les trésors de la Bibliothèque nationale. Elle n’a peur de rien, elle peut tout jouer et tout chanter. Expressive, gouailleuse, elle rappelle Barbara à l’Écluse, elle reprend Arletty à sa sauce. Rêche et doux, coquin et poétique, le récital D’Elle à Lui dessine une carte du tendre et du cru dans une galerie de portraits féminins, créatures revanchardes, sexuelles ou affranchies enfin de leurs existences dictées par les mecs. Pierre Notte

distribution

conception et interprétation : Emeline Bayart
piano : Manuel Peskine
en alternance avec : Fred Parker
lumières : Olivier Oudiou

mentions de production

production Théâtre du Rond-Point, AskUs, Emeline Bayart, avec le soutien du Théâtre de l’Ouest Parisien / Boulogne-Billancourt 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Le Figaro - Armelle Héliot

4 janvier 2018
La musique au théâtre : toute une histoire
Émeline Bayart reprend son récital piquant, cocasse, drôle, émouvant. La voix est belle, libre, tout semble facile et heureux.
 Consulter l'article

 Webthea - Gilles Costaz

15 juin 2016
Une gouaille royale
Les cheveux blonds en bataille, les lèvres très rouges, vêtue d'une robe noire très droite, Emeline Bayart a une voix puissante et un jeu sans détour. C'est net, fort, percutant. On ne perd pas un mot, pas une intonation, pas un deuxième sens.
 Consulter l'article

 L'Obs - Jérôme Garcin

9 mars 2016
Bayart sans peur et sans reproche
Elle est drôle à faire peur. Elle s'en amuse et en rajoute. Elle gouaille et vocalise. Elle aime ce qui est cru, saignant, fibreux, nerveux. Tout en étant fidèle au répertoire de la chanson française des années 1900-1950, elle s'ingénie à le parodier. Emeline Bayart, comédienne-chanteuse, interprète des standards de l'amour fou, vache, coquin, voire tragique.

 Sceneweb.fr - Stéphane Capron

8 mars 2016
Emeline Bayart, D'Elle à Lui
Emeline Bayart n'a peur de rien, elle peut tout jouer et tout chanter. Expressive, gouailleuse, elle rappelle Barbara à l'Écluse, elle reprend Arletty à sa sauce.
 Consulter l'article

 Figaroscope - Armelle Héliot

2 mars 2016
Emeline Bayart la spirituelle
Emeline Bayart excelle à donner des couleurs délicates aux mélodies les plus tendres, à pimenter les histoires salées, à donner du punch aux ritournelles languissantes. Il n'y a rien de plus beau qu'un récital de grandes chansons françaises interprété avec esprit. Elle a puisé la matière de ce cabaret irrésistible dans un large vivier. Elle est épatante et son partenaire de pianiste aussi.

autour du spectacle

également à l'affiche