Tatouage

Tatouage

reprise

saison 2010-2011

Tatouage

texte et mise en scène : Alfredo Arias, avec : Alfredo Arias, Carlos Casella, Marcos Montes, Sandra Guida, Alejandra Radano, traduit de l'espagnol : René de Ceccatty, arrangements musicaux : Diego Vila, accessoires : Larry Hager, costumes : Pablo Ramirez, son : Julius Tessarech, lumières : Patrick Debarbat
 Avis de la presse et des spectateurs

12 - 23 avril 2011


Salle : jean tardieu
Durée : 1h20

synopsis

[Nommé aux Molières 2010 spectacle musical]
Alléluia, Arias est ressuscité, l’extravagant Alfredo des années 70-80, sorcier génial, divin Satan qui arriva un beau jour à Paris, venu des trottoirs de Buenos Aires. Le voilà revenu, à 65 ans, à ses folies de jeunesse, et le temps n’a rien altéré de son audace, de son humour, de son immense talent. Une extraordinaire fidélité à soi-même, à ses révoltes généreuses et à ses exigences artistiques. Arias est un poète : d’un grimage de clown il fait une tragédie, d’un chiffon une féerie, d’un rythme une cérémonie. Philippe Tesson – Le Figaro Magazine
Dans Tatouage, Arias et ses acteurs-chanteurs débridés lorgnent à la fois sur l’esthétique cabaret, la stylisation sud-américaine et le grand rituel nô. Cet éclectisme outrepassant les normes, se moquant des tabous politiques ou sexuels avec une liberté tout en clins d’oeil complices, est mené avec une enchanteresse maestria. Alfredo Arias est parvenu au sommet de son art. Fabienne Pascaud – Télérama
C’est ensemble que le metteur en scène et ses deux interprètes ont construit ce Cabaret très original dans sa forme et dans lequel on retrouve toutes les chansons que l’on aime, les chansons et les musiques de ce répertoire qui célèbre Brecht, le tango et New York. Arias les met merveilleusement en scène, inventant des mouvements, des pas, suivants les humeurs de ces deux filles très douées et très intelligentes. Elles ont de l’esprit, c’est ce qui ravit le plus ! Armelle Héliot – Le GRAND théâtre du monde

distribution

Texte et mise en scène : Alfredo Arias
Avec : Alfredo Arias, Carlos Casella, Marcos Montes, Sandra Guida, Alejandra Radano
Traduit de l'espagnol : René de Ceccatty
Arrangements musicaux : Diego Vila
Accessoires : Larry Hager
Costumes : Pablo Ramirez
Son : Julius Tessarech
Lumières : Patrick Debarbat

mentions de production

coproduction Groupe Tse, Théâtre du Rond-Point 

revue de presse avis des spectateurs

 Publik Art - Amaury Jacquet

17 avril 2011
Tatouage, un spectacle musical d'Alfredo Arias, à Paris
Grâce à une esthétisation poétisée et une mise en scène brillamment orchestrée, les protagonistes impriment à cette fresque historique tout le surréalisme, la démesure et la folie propres à ces deux destins hors normes marqués par un sens inné de la représentation.

Un spectacle enlevé et bigarré, olé !
 Consulter l'article

 Théâtrorama - Moussa Kobzili

17 avril 2011
Deux Arias sinon rien !
La mise en scène de Tatouage est tout simplement époustouflante … Les costumes et les maquillages sont magnifiques et viennent souligner la poésie et l’humanité qui jaillissent de ce spectacle du début à la fin.
 Consulter l'article

 Les Trois Coups.com - Vincent Morch

10 décembre 2009
"Tatouage" d'Alfredo Arias - A l'encre indélébile
Hymne à la vie, dans ses plus dures épreuves et ses apothéoses, à la lutte, à la scène – à toute scène…Du grand art.
 Consulter l'article

 Culturofil - Delphine Kilhoffer

20 septembre 2009
Tatouage d'Alfredo Arias ' Un spectacle marquant
Entre théâtre et cabaret, Alfredo Arias réussit un tour de force : évoquer dans toute leur humanité deux personnages bigger than life ainsi que tout un pan de l’histoire de l’Espagne et de l’Argentine, en s’amusant, en chantant et en donnant à réfléchir. Qui dit mieux ?
 Consulter l'article

également à l'affiche