Tout est normal mon coeur scintille

saison 2011-2012

Tout est normal mon coeur scintille

de et avec : Jacques Gamblin, collaboration artistique : Anne Bourgeois, collaboration chorégraphique : Catherine Gamblin-Lefèvre, avec les danseurs : Claire Tran, Bastien Lefèvre
 Avis de la presse et des spectateurs

11 novembre - 3 décembre 2011


Salle : renaud-barrault
Durée : 1h30

synopsis

Le coeur n'est pas à gauche, comme on le raconte à tort et à travers, il est au centre.
Gamblin, clown grave, aventurier des expériences humaines, se distingue avec audace dans un joyau dansant, il transfigure la scène et la vie en bestiaire poétique et joyeux.


Un ange tombé du ciel, Jacques Gamblin. C'est un clown grave, un aventurier des expériences humaines, tendres et drôles. Il éprouve, donc il vit. Il transmet. Raconte, revit, partage. Lui, aérien, jongleur, dit au rythme des battements du coeur son existence immédiate, et le plateau flotte sous ses pas. Il part de l'expérience de la peur, d'un passage chez le cardiologue. Injection du liquide radioactif. Il voit s'agiter l'organe vital sur le petit écran, et tout autour des lumières, ça pétille d'étoiles luisantes. « Tout va bien, votre coeur scintille. » Et le voilà sur pattes, animal au coeur à vif, qui renaît dans des lumières somptueuses, échiquier de l'instant présent, vécu comme un cadeau. Et pour dire le monde qui danse, Claire Tran et Bastien Lefèvre volent, virevoltent en costumes noirs et pieds nus autour de Gamblin qui danse à son tour, fait des trucs insensés avec ses bras et ses jambes. La question cruciale : comment rebondir après la chute, comment revivre après le deuil d'un amour parti ? Et d'autres questions graves : d'où vient la poussière ramassée sous le lit ? Où vont les moutons de poussière séparés du troupeau ? Et les girafes égarées qui se font des noeuds au cou ? Et la musaraigne au coeur qui bat en mode castagnettes, contre l'éléphant qui vit longtemps mais moins fort ? Bestioles et passants, amis et amours, et cette femme aux jambes longues comme un rêve érotique, inoubliables. Gamblin vit, écrit, met en scène, joue. Quatrième solo théâtral après Quincailleries, Le Toucher de la hanche et Entre courir et voler il n'y a qu'un pas papa, la figure si singulière du cinéma français (Pédale douce, Les Enfants du marais, Laissez passer, Le Premier Jour du reste de ta vie, Le Nom des gens...) se distingue avec audace dans un joyau dansant, il transfigure la scène et la vie en bestiaire poétique et joyeux.

distribution

De et avec : Jacques Gamblin
Collaboration artistique : Anne Bourgeois
Collaboration chorégraphique : Catherine Gamblin-Lefèvre
Avec les danseurs : Claire Tran, Bastien Lefèvre
Scénographie : Alain Burkarth
Lumières : Laurent Béal
Vidéo : Sébastien Sidaner
Costumes : Marie Jagou
Assistante à la mise en scène : Domitille Bioret
Diffusion : Françoise Lebeau

mentions de production

production Productions du dehors, coproduction Maison de la Culture / Amiens, Le Grand T / Nantes, La Coursive / La Rochelle, Le Théâtre des Salins / Martigues, MCB / Bourges, L’Agora / SN d’Evry et de l’Essonne, Le Théâtre de Coutances, L’Archipel / Granville, Le Théâtre Anne de Bretagne / Vannes, Château Rouge / Annemasse, Centre Culturel de Cesson Sevigné, La Comète / Châlons-en-Champagne 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Aujourd'hui en France - Thierry Dague

17 novembre 2011
Danse avec Gamblin
"son originalité et sa beauté visuelle suffisent à faire "scintiller" notre coeur" ( A consulter prochainement sur le site du Parisien.fr)

 Les Echos - Philippe Chevilley

17 novembre 2011
Tout est normal mon coeur scintille
"Avec des mots qui scintillent, quelques pas de danse, des piojections de ciel, Jacques Gamblm explose les frontieies du one man show, nous offre un spectacle rare ou la comédie se nourit de poésie - et inversement"
 Consulter l'article

 Le Figaro - Armelle Héliot

15 janvier 2010
Gamblin, gai chagrin
"Vidéo, musique, scénographie, costumes, du très grand art. Très drôle et tout à fait bouleversant."
 Consulter l'article

autour du spectacle

Autour du spectacle


mercredi 30 novembre, 20h, Club de l'Etoile
Projection - Entrée des artistes
Qu'est ce qu'un acteur, à quoi sert le théâtre ? Début de réponse avec Christophe Brault, Jacques Gamblin et François Morel pendant les répétitions et les premières représentations d'Othello de Shakespeare et des Diablogues de Roland Dubillard. A l'issue de la projection, rencontre avec la metteure en scène Anne Bourgeois.
> Plus d'information sur www.cnt.asso.fr

du 9 au 17 décembre, 20h30, CENTQUATRE
Jacques Gamblin lit La nuit sera calme de Romain Gary
Comédien talentueux et inclassable, Jacques Gamblin propose ici sa lecture du texte de Gary créée en 2007 au Festival des Correspondances de Manosque. Drôle et touchant, ce texte nous révèle son auteur. Celui qui construit à la fois sa légende et son oeuvre tout autant qu'il cherche à exprimer son exacte vérité... On sort du texte bouleversé, amusé, presque grandi par ce contact avec une telle force de vie. Et l'on se prend à regretter de n'avoir pas pu rencontrer cet homme-là.
Restent ses mots, que Jacques Gamblin confie à chacun.
tarif réduit 20 euros pour les abonnés Rond-Point avec le code 104-rond-point / réservations 01 53 35 50 00 ou billetterie@104.fr
> Plus d'informations sur www.104.fr

également à l'affiche