Sombre Rivière

28 novembre - 30 décembre 2018


Salle : renaud-barrault
Horaires : DU MARDI AU SAMEDI, 21H - DIMANCHE, 15H - Relâche : LES LUNDIS, LES 4 ET 25 DÉCEMBRE
En cas de date momentanément indisponible, contactez la billetterie au 01 44 95 98 21

synopsis

Leur passion c'est la mort, ma passion c'est l'amour.
Novembre 2015, la barbarie s’illustre au Bataclan. Le poète Lazare convoque sa troupe sur le plateau : ils vont conjurer le chagrin et la haine. Par le rire et la joie, la musique et le théâtre. Danseurs, acteurs et chanteurs font d’une sombre rivière un fleuve d’émerveillements.

Il surgit, deux cents feuillets de poésie sous le bras. L’écrivain Lazare ne sait ni quoi faire ni où aller. Novembre 2015, la barbarie s’illustre au Bataclan et l’auteur appelle sa mère au secours. La dame âgée, algérienne de banlieue parisienne, le rassure par des fables. Il convoque sa troupe sur le plateau. La fête de la représentation commence, ils vont conjurer le chagrin et la haine. Par le rire et la joie, la musique pop, rap, jazz, folk. Avec deux guitares, une flûte traversière, une batterie et des cordes. De la danse, des clowneries, ils sautent dans les flaques de sang et de peur. Ce Styx amer se voit traversé par la bande des dix danseurs, acteurs et chanteurs qui font d’une sombre rivière un fleuve d’émerveillements.
Lazare grandit dans une cité de Bagneux, se sauve par des improvisations épiques. Stanislas Nordey l’invite au Théâtre National de Strasbourg, il devient metteur en scène associé. Comédien, il joue pour Josef Nadj, Claude Merlin, Pascal Kirsch, Ivan Stanev... Il écrit Passé – je ne sais où, qui revient ; Au pied du mur sans porte ; Rabah Robert – Touche ailleurs que là où tu es né ou Petits contes d’amour et d’obscurité : poèmes, chants, éclats de vie, incandescences. C’est le sang chaud d’une jeunesse qui préfère l’insolence au renoncement. Lazare lui-même n’est pas sur scène, il est incarné par l’un des acteurs de sa troupe de fidèles, la compagnie Vita Nova créée en 2006. Tous, avec ferveur, mordant et morsures, chantent et dansent dans le merdier d’une France qu’ils ne veulent pas laisser sombrer ni se diviser. Pierre Notte

distribution

Texte et mise en scène : Lazare
Avec : Anne Baudoux, Laurie Bellanca, Ludmilla Dabo, Marion Faure, Julie Héga, Louis Jeffroy, Olivier Leite, Mourad Musset, Veronika Soboljevski, Julien Villa
Collaboration artistique : Anne Baudoux, Marion Faure
Lumières : Christian Dubet
Scénographie : Olivier Brichet
En collaboration avec : Daniel Jeanneteau
Costumes : Marie-Cécile Viault
Son : Jonathan Reig
Image : Lazare, Nicos Argillet
Montage vidéo : Romain Tanguy
Chef opérateur sur le plateau : Robin Fresson, Audrey Gallet
Direction de chœur : Samuel Boré
Assistanat général : Marion Faure
Assistanat musical : Laurie Bellanca
Avec la participation filmée d’ : Ouria
Et : Olivier Martin-Salvan

mentions de production

production Théâtre National de Strasbourg, Vita Nova, coproduction MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Le Grand T - Théâtre de Loire-Atlantique, Le Liberté - Scène nationale / Toulon, T2G - Centre dramatique national / Gennevilliers, avec le soutien du Canal 93 et de La Colline - théâtre national, spectacle créé le 14 mars 2017 au Théâtre National de Strasbourg, texte publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs

partenaires

avis des spectateurs

autour du spectacle

Une voyante sous l'escalier / vendredi 14 décembre à 18h, sous l’escalier Topor


Cartomancienne attitrée du Rond-Point, Annick Le Goff devient Astrid Descartes dans sa guérite. Imprévisible, elle lit l’avenir dans les cartes, boules et tarots. Dans le hall du théâtre, on fait la queue pour la voir. Elle révèle le présent, l’avenir et les secrets cachés.

également à l'affiche